Accueil

Présentation

Dani

Yali

Momuna

Kobkaga

Korowaï

Notre projet

Contacts

Crédits

KOBKAGA

Les Kobkaga se situent entre les Momuna et les Korowaï, géographiquement et culturellement.
Traditionnellement, ils utilisent le même principe que les Korowaï pour cacher leur sexe : ils le rentrent dans la bourse et ferment avec une feuille enroulée serrée ou un simple fil végétal. Les shorts les ont remplacés la plupart du temps.
Les autres papous disent que pour lutter contre le paludisme, ils mangeraient des sangsues. Information non vérifiée.
Les honaï ressemblent fort à celles des Momuna ou des Korowaï, mais leur ouverture est souvent microscopique. Généralement, dans les villages, les pilotis sont bas et plus hauts (quelques mètres) lorsque la honaï est isolée dans la forêt.

Centres démographiques ou de communication :
Pas de véritable centre.
Seradala (127 m) est situé sur une butte dominant le territoire korowaï au loin. Elle possède une piste d'atterrissage avec une vingtaine de maisons autour. Langda ("capitale" des Una) est à trois jours de marche de même que Omaghot (frontière korowaï). On peut acheter de la nourriture (riz, nouilles, sel, sucre, thé, etc...) et des cigarettes (plus cher qu'à Wamena ou Yarohumo). Une ou deux familles danies vivent ici et on peut donc manger des patates douces, bienvenues après quelques jours de forêt si on est venu à pied.
Tokuni et Bondua sont deux gros villages avec piste d'atterrissage situés sur le trajet direct entre Omaghot (frontière korowaï) et Yarohumo (Dekaï). Ce trajet s'effectue en quatre jours de marche, et les deuxième et troisième jours sont très soutenus. Tokuni et surtout Bondua pratiquent des prix trop chers.

A voir, à faire :
Comme pour les Momuna, le territoire kobkaga n'est pas vraiment un but en soi, mais plutôt un endroit que l'on traverse. La forêt y est cependant très belle et pas trop humide. Il est agréable d'errer dedans à l'aventure en dormant là où bon nous semble (bivouacs le long des rivières, honaï isolées ou villages). Baignades dans rivières paradisiaques.
La forêt juste avant Bondua (territoire momuna) lorsqu'on vient de Tokuni grouille d'oiseaux de paradis.

Nourriture :
Même chose que pour les Momuna.

Comment voyager ?

Change

Matériel utile

Langue

Guides

Paludisme

Faune

Pharmacie