Accueil

Présentation

Dani

Yali

Momuna

Kobkaga

Korowaï

Notre projet

Contacts

Crédits

PALUDISME

Les zones des basses terres sont fortement impaludées : territoires momuna, kobkaga, korowaï et asmat, donc.

Petit rappel :
Le paludisme a pour symptômes de violents accès de fièvre, des douleurs aux articulations, à la tête et parfois au foie ainsi qu'une grosse fatigue. Il est transmis par les moustiques anophèles femelles portant des oeufs (elles piquent pour se procurer les protéines nécessaires à leur "grossesse"). Les anophèles sont actifs de la fin du jour au lever du soleil.
La meilleure protection est sans conteste la moustiquaire. Mais, pantalon, chemise légère à manches longues et insect écran sont tout aussi utiles. Sans oublier, évidemment, les prophylactiques (Lariam, Malarone introuvables en Indonésie où l'on trouve l'Artesunate) à acheter avant de partir. Lariam et Malarone servent aussi de traitement curatif, aussi ne pas hésiter à en acheter le plus possible. La boîte coûte environ 45 euros (non remboursable par la sécurité sociale).

3 types de plasmodium existent en Papouasie :
- le Falciparum est le plus fréquent et surtout le plus dangereux car il peut provoquer une embolie cérébrale, mais il s'éradique bien ;
- le Vivax est considéré comme moins dangereux, mais il est plus difficile à éradiquer du foie et les accès reviennent donc plus souvent ;
- le troisième est le Malariae, plus rare que les précédents.

Comment voyager ?

Change

Matériel utile

Langue

Guides

Paludisme

Faune

Pharmacie